mai 13, 2021
  • mai 13, 2021

Comment percer du béton armé ?

By on décembre 17, 2020 0

 

Pour construire un immeuble qui aura une longue durée de vie, on le fait toujours avec du béton armé. Ainsi, le béton armé est un mélange de gravier, du ciment, de l’eau ainsi que du sable et du fer. En effet, le béton donne à la construction faite, une durabilité et une résistance contre les intempéries de tout genre. Cependant, il vous arrive des fois que vous  désirez percer votre mûr pour y mettre une planche ou tout autre supports, mais cela ne marche pas à cause cette dureté du béton. N’ayez plus d’inquiétude, car à travers la lecture de cet article, vous allez comprendre les différentes méthodes pour percer un béton armé.

Le béton armé : quelles sont ses caractéristiques ?

Comme vous l’avez déjà lu plus haut, un béton armé est un mélange de sable, de gravier, de ciment et de l’eau, le tout renforcé par des fers. En effet, il y a une longue technique qui précède le coulage du béton, afin d’avoir à la fin du séchage un béton de qualité. Ainsi, les graviers naturels ou artificiels utilisés pour la réalisation du béton passent par un tamisage granulométrique. Cela est fait pour que les graviers qui entrent dans la réalisation du béton puissent s’adhérer complétement aux autres éléments de ce béton, après le séchage.

Cependant, en ce qui concerne les grilles d’aciers ou fers, ils sont utilisés dans les normes et selon la destinée du béton. Ainsi, vous pouvez retrouver dans un béton les fers de 6, de 8 ou de 12. En outre, avant de commencer le coulage du béton, on réalise d’abord le coffrage avec des bois de coffrage, et aussi l’armature des aciers puisque les fers ne sont pas placés de façon désordonné dans le béton. En effet, l’armature est faite à l’aide des fils de fer qui permettent de maintenir les fers dans une position donnée, lors du coulage du béton.

Percer un béton armé : Quelques étapes à suivre.

Pour réussir le perçage d’un béton armé, il vous faut connaître quelques techniques de perçage. En effet, la première des choses à faire, est de réaliser un perçage d’essai dans le but de connaître l’épaisseur de la paroi à perforer. Cependant, vous devez veiller à ce que la paroi à percer soit plus épaisse que la profondeur du trou à réaliser de 1 à 2 cm, afin d’éviter que le mur ne s’éclate.

En outre, du fait que le béton armé est un matériau très dur, il est conseillé d’utiliser un marteau perforateur afin d’éviter les fissures. De plus, au cours de votre perçage, vous devez vous munir de la lumière qui va éclairer l’intérieur du trou foré pour ne pas toucher à un fer d’armature. Après ces étapes préliminaires, vous allez commencer le perçage proprement dit suivant les étapes ci-dessous :

  • Vous allez placer sur l’avant trou que vous avez au préalable réalisé, votre perforateur. A cette étape, vous mettez votre machine perforatrice en marche avec une faible vitesse, et en évoluant dans le perçage, vous augmentez la vitesse du perforateur pour accélérer le travail. Cependant, au cas où vous aurez un grand diamètre de perforation à réaliser, il est conseillé que vous commenciez la perforation par un perforateur de petit diamètre. Par la suite, après que vous ayez bien évolué dans le perçage du trou, vous allez continuer votre travail avec un foret de grand diamètre.
  • Vous allez augmenter la puissance de la machine au fur et à mesure que vous évoluez. En effet, il faut que vous mainteniez le foret perpendiculaire à la surface à perforer. Cependant, lorsque vous évoluez dans le perçage, vous ne forcez pas la machine à vite aller en profondeur mais vous allez plutôt mettre une pression sur cette dernière pour favoriser sa progression. Cependant, vous devez bien garder le foret afin que ça ne badine pas dans votre main, puisque le béton n’est pas homogène et le foret peut tomber sur un caillou ou dans un vide.
  • Vous devez faire sortir de temps en temps le foret du trou. En effet, en moins d’une minute, vous devez faire ce geste de retrait et de remise du foret dans le trou, ce qui vous permettra d’évacuer au fur et à mesure la poussière pour mieux voir. Cependant, vous devez laisser reposer pendant quelques minutes le foret, afin qu’il se refroidisse.
  • La dernière étape après que le trou soit foré, est le dépoussiérage. En effet, à cette étape, vous allez utiliser une bombe à air pour libérez le trou des poussières engendrées par la perforation. Cependant, veillez protéger vos yeux avec des lunettes, au cours de cette opération pour ne pas vous endommager.

 

 

  Travaux